Notre Engagement

Revenons à l'essentiel : Pourquoi sommes-nous des Verts ?

Pourquoi sommes-nous des Verts ?

Si votre réponse est que vous souhaitez faire en sorte que nos jeunes héritent d'un avenir vivable et en paix, vous serez intéressé par notre plan.

C'est un plan pour le Parti vert du Canada, le pays et la planète.

Alors que notre parti, notre pays et la planète traversent des crises et des conflits, nous nous tenons aux bords du précipice. Nous ne pouvons pas nous permettre d’avancer dans une mauvaise direction. La santé, l’économie, l’éducation, la sécurité alimentaire, la stabilité ; notre survie même est en jeu.

Les Canadiens nous demandent pourquoi nous nous sommes perdu en chemin. Nous devons accepter ces critiques et acquérir à nouveau leur confiance en nous. Nous devons être la voix forte dont nous avons tous besoin pour une action climatique significative.

La tâche qui nous attend est monumentale et nécessite une synergie renforcée avec une équipe expérimentée et inspirante à la barre : nous devons tirer les leçons du passé, guérir, restructurer et aller de l’avant.

Il faut être clair: de multiples crises nous appellent maintenant à nous mobiliser. Nous ne pouvons plus nous limiter à être la ” voix de la raison ” dans l’opposition. Si nous voulons mettre nos idées en action, nous devons de toute urgence nous engager à être le parti dont le Canada a besoin.

Nous devons nous mettre au travail.

Alors que l’urgence climatique émet des signaux d’alarme plus forts que jamais, le pays a désespérément besoin de plus de députés Verts au Parlement. Les Verts sont maintenant présents dans onze gouvernements nationaux à travers le monde entier.

Les Verts au gouvernement font la différence.

Il s’agit d’un plan qui s’appuie sur un nouveau modèle de leadership plus proche des valeurs canadiennes et vertes, un modèle qui reconnaît que la démocratie de base et le respect de la diversité sont mieux reflétés par un leadership partagé.

Nous sommes dans cette course pour gagner et faire en sorte que les Verts obtiennent la balance du pouvoir lors des élections de 2025. D’ici 2030, notre plan nous amène vers un gouvernement de coalition au Canada.

Comme de nombreux partis verts dans le monde, nous croyons que le Parti vert du Canada doit adopter un modèle de co-chefferie.

Comment y arriver à partir d’ici :

  1. Nous invitons les gens à voter pour Jonathan dans la case 1 et Elizabeth dans la case 2.
  2. Si l’un d’entre nous devient leader, l’autre sera nommé leader adjoint, conformément à notre Constitution actuelle. Ceci sera explicitement considéré comme une étape vers la co-chefferie – mais seulement si, et, quand les membres approuvent le changement constitutionnel et le ratifient.
  3. À la première occasion, nous proposerons un changement constitutionnel pour passer d’un “chef” à des “co-chefs”. Les co-chefs seraient choisis par divers identifiants permettant de maintenir l’équilibre et la diversité. Les co-chefs devraient refléter la diversité de diverses manières, y compris les différents genres, langues, cultures, sexualités, âges et origines afin de guider le parti pour l’avenir.
  4. Nous partagerons le vote et le siège à la table du conseil qu’occupe actuellement le chef unique afin d’éviter toute augmentation du pouvoir ou de l’autorité du chef.
  5. Au deuxième tour de scrutin du BGM, où il y aura deux votes sur la question : le vote de ratification et un vote pour confirmer que les premiers codirigeants du Parti vert du Canada seront Elizabeth et Jonathan.
  6. L’évaluation des performances après chaque élection se poursuivra conformément à la Constitution actuelle en votant sur les co-chefs en tant qu’équipe.
  7. En supposant que les membres soient d’accord, les modifications de la Constitution devraient être terminées avant l’élection de 2025.
  8. Il y aura ensuite un processus basé sur le consensus pour décider quel co-chef assumera le rôle de leader lors des débats nationaux et pour toute autre exigence de la Loi électorale. Le choix de Jonathan ou d’Elizabeth sera ratifié par les membres, mais nous resterons co-chefs en dehors de la période électorale.