The Elizabeth May Campaign Blog

English follows

Un problème auquel remédier avant la prochaine élection est la quasi-absence de politique culturelle dans le programme du parti vert.

Tout comme la diversité biologique, la diversité culturelle apporte santé et vivacité à la société. (bien sûr, une dose de tolérance et de compréhension est cruciale au bon fonctionnement des diverses communautés). Une composante essentielle de toute société saine est un ensemble propre de littérature, musique, arts de la scène et tous autres aspects de ce qui peut être considéré comme « culture ». On ne peut pas se contenter de soutenir la culture qui gagne de l’argent.

Nous nous devons de célébrer l’artiste entièrement non-commercial. Nous avons besoin de nos poètes et artistes, qu’ils aient du succès commercialement ou non. Nous devons encourager les jeunes à dessiner, peindre, écrire et chanter alors que nos écoles semblent privilégier de plus en plus le clavier de l’ordinateur au détriment du clavier du piano. Les artistes professionnels, galeries et théâtres ont tous besoin de soutien. Récemment, la province de la Nouvelle-Écosse s’est rendue compte qu’une de ses industries en pleine croissance était celle de la musique, une activité qui fait partie de notre culture, ne pollue pas, est éminemment renouvelable et enrichit nos vies.

Les valeurs du parti verts rejoignent tout à fait celles des artistes.

Ajoutons donc une autre tâche à notre liste : assurons-nous que les jeunes acteurs, actrices, musiciens et musiciennes qui lisent notre plateforme à la recherche d’un parti qui comprenne leurs préoccupations finissent par voter vert!

An area we need to address before the next election is the virtual absence of a cultural policy in the Green Platform.

Cultural diversity, like biological diversity, adds resilience and health to any society. (Of course, a dose of tolerance and understanding is essential for diverse communities to thrive.) Part of any healthy functioning society is its own imprint of literature, music, performing arts and all aspects of what gets described as “culture.” It cannot solely be the culture that makes money that receives support.

We need to celebrate the completely non-commercial artist. We need to have our poets and artists, whether commercially successful or not. We must support the opportunities for young people to draw and paint and write and sing. Our schools seem to be increasing geared to the computer’s and not the piano’s keyboard. Professional artists, and galleries and theatres all need support. Recently, the province of Nova Scotia figured out that one of its growth industries was music. It is part of the culture, does not pollute, is ultimately renewable and enriches all our lives.

The Green Party’s values merge well with those of the cultural community.

So another item on the “to do” list: be sure that when a young actor or musician reads the party platforms looking for a party that meets their concerns, they end up voting Green!